Donateurs, Evènements, Information

une bonne nouvelle pour l’EPEAM : un nouvel espace de 60 m2 pour encore mieux accueillir les enfants autistes !

Revenons quelques années en arrière, lorsque des familles du Montreuillois concernées par l’autisme ont rencontré Daniel Fasquelle lors de ses permanences. Devant la détresse de ces familles, il les a rassemblées il y a tout juste 5 ans en leur proposant de se fédérer en association. Il nous proposait des locaux mis à disposition par la Municipalité, son soutien local et national pour que les prises en charge et la vision de l’autisme évolue favorablement. Le Lions Club Le Touquet nous proposait également son soutien moral et financier. Les parents ont saisi cette chance, les enfants ont progressé tant au niveau des compétences scolaires que de l’autonomie. Des enfants ont repris le chemin de l’Ecole….. 5 ans plus tard, l’EPEAM souhaite développer cette école parentale. Elle souhaitait des locaux adaptés permettant de reproduire la vie de tous les jours afin que les enfants puissent développer la plus grande autonomie possible. Au vu de tout ces progrès, la Municipalité du Touquet que nous remercions très sincèrement, leur renouvelle leur aide et soutien. Nous restons mobilisés sur le 4ème plan Autisme et sa mise en oeuvre aux côtés de Daniel Fasquelle. il reste beaucoup de chemin à parcourir !

28165169_10211686761465651_405190817173074172_o

http://www.lesechosdutouquet.fr/a-la-une/autismeun-pas-de-plus-vers-l-autonomie-ia674b0n239601

28276784_1784993148218631_6699714407324961397_n

Conférence de presse Ecole Parentale pour Enfants Autistes du Montreuillois

Les principaux médias locaux avaient été conviés, ce jeudi 22 février 2018, par Cathy Van Den Eede, présidente de l’Ecole Parentale pour Enfants Autistes du Montreuillois (E.P.E.A.M), pour rappeler la création de ce groupement de parents, en 2013, engagés dans un même projet : Ils ne veulent pas que leurs enfants ne soient pas des ‘oubliés’ du système de santé et laissés , selon leur chance, dans les plus mauvais des cas à la maison chez leurs parents, ou alors pris en charge par des structures médicales ne répondant qu’imparfaitement aux besoins de ce handicap. De toute évidence, ils ont besoin d’une prise charge spécifique, à la hauteur de leur état (ce n’est pas une maladie).

Bien sûr les objectifs de cette association ont été évoqués :

– Créer et gérer une école parentale encadrée par des professionnels et des bénévoles formés
– Assurer l’information et la formation des parents et des bénévoles participants au fonctionnement de cette école.
– De contribuer à la formation de professionnels intervenants dans l’école ou auprès des familles d’enfants inscrits.
– Employer et promouvoir la méthode A.B.A, reconnue par la Haute Autorité de la Santé en 2012.
– Accompagner les familles d’enfants atteints de troubles envahissants du développement dans leurs démarches.
– Participer à toute action de sensibilisation du grand public sur la réalité de l’autisme.

Les grands principes de ‘l’Applied Behavior Analysis’ ou ‘A.B.A’ (Analyse appliquée du comportement) ont été décrits et les activités au sein de l’école, qui sont nombreuses et variées, énumérées, tout en sachant que l’intégration des enfants est optimisée grâce au partenariat et surtout le soutien de la Ville du Touquet-Paris-Plage.
Dans la longue liste des activités il faut mettre en exergue, une initiative innovante : depuis 2016, une convention a également été signée entre le Musée du Touquet, le Musée Art et Culture Le Touquet et la Fédération Régionale des Amis des Musées des Hauts de France pour familiariser les enfants à une pratique artistique, ludique et régulière. Les ateliers proposés sont encadrés par une artiste plasticienne et les résultats sont remarquables !

Mais tous ces rappels n’étaient que l’introduction pour l’annonce d’une très bonne nouvelle, un évènement depuis longtemps espéré et qui ‘fera date’. En présence de Madame Lyliane Lussignol, maire et Daniel Fasquelle député de l’arrondissement et de certains membres du Conseil Municipal, il a été confirmé que l’école, qui souffre cruellement de manque de place, pourra bénéficier d’un nouvel espace de 60 m2, qui présente l’avantage de reproduire les conditions de vie d’un habitat, juste à coté des locaux actuels et qui offre de nouvelles perspectives d’apprentissages : cuisine, salle de bain et vaste pièces très lumineuses. Ce nouvel ‘atout’ permettra de travailler plus efficacement sur l’autonomie des enfants pour les préparer à d’éventuelles insertions (écoles etc…).

Il faut donc remercier la municipalité, madame le maire, Lyliane Lussignol, et son conseil municipal, pour cette décision, sans oublier l’action du député Daniel Fasquelle qui fut, avec Michelle Leclercq, alors présidente du Lions Club, parrain et marraine et, au delà de ces mots, les principaux soutiens à l’origine de cette association.

Cette nouvelle est grande et bonne pour les 4 enfants qui seront intégrés progressivement et qui étaient sur liste d’attente !

Les présents ont pu visiter les locaux, encore en travaux qui seront bientôt terminés.

Prochain objectif pour L’E.P.E.A.M : comme elle ne fonctionne que grâce aux dons, elle souhaite développer le mécénat d’entreprise pour augmenter le temps d’accueil des enfants et bien sûr de continuer à bénéficier du soutien de ceux qui, généreusement, aident financièrement l’école.

Donc à suivre et… mobilisation générale, il ne faut pas baisser les bras !

Didier Messiaen

le 23.02.2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s