Les médias et nous

 

Un grand merci aux médias qui relayent l’information sur notre association et notre école parentale pour enfants autistes du Montreuillois. Informer est une des priorités pour mieux comprendre ce qu’est l’autisme, et pour se rendre compte qu’une telle école a toute sa place pour aider les enfants autistes à progresser à leur rythme avec une méthode utilisée à travers le monde. Télécharger notre dossier de presse: DOSSIER DE PRESSE_EPEAM

0012


Le 3/11/2017 Monaco Matin :Sans titre

MONACO MATIN 3 NOVEMBRE

Le 3/11/2017 Radio 6 :
http://www.radio6.fr/article-28735-une-montre-du-prince-de-monaco-aux-encheres-ce-vendredi-pour-epeam.html#.Wfxgjh0Z3vE.facebook

28735


Le 2/11/2017 La Voix du Nord :23031655_1988772348059067_3105351941961005670_n

Le 2/11/2017 Monaco Matin :
http://www.nicematin.com/people/le-prince-albert-ii-offre-une-montre-a-une-association-du-touquet-pour-soutenir-leur-action-180481

img_1520-e1509640343271


Le 1/11/2017 La Voix du Nord :
http://www.lavoixdunord.fr/256896/article/2017-11-01/pourquoi-une-montre-appartenant-albert-de-monaco-va-aider-une-association-locale#utm_medium=redaction&utm_source=facebook&utm_campaign=page-fan-etaples

B9713677833Z.1_20171101153204_000+GH4A329M5.2-0


Le 8/03/2017 Les Echos du Touquet :

007


Le 6/3/2017 La Voix du Nord  :

http://www.lavoixdunord.fr/127520/article/2017-03-05/un-pere-et-son-fils-autiste-vont-relever-un-defi-qui-ne-passera-pas-inapercu

17191298_1498381800174292_412626632258246030_n17191161_1498381806840958_7536769083510692333_n16939681_1498381810174291_2944606865402289080_n


Le 22/12/2016 La Voix du Nord  :b9710608824z-1_20161222104926_000g6586nh5u-2-0


Le 7/09/2016 Les Echos du Touquet :les-echos-7-09-16-pour-epeam

 


Le 7/09/2016 Les Echos du Touquet :

les-echos-7-09-16-convention


 

Le 7/08/2016 La Voix du Nord  :

http://www.lavoixdunord.fr/region/record-de-participation-pour-le-semi-marathon-du-touquet-ia36b49168n3669100

43897357_B979380956Z.1_20160807161100_000_G6N7BV6R7.1-0.jpg


Le 27/07/2016 Les Echos du Touquet :

001


Le 7/06/2016 La Voix du Nord  :001.jpg

 



Le 27/04/2016 Les Echos du Touquet
 :
Echos 27.04.16


Le 25/04/2016 Radio RCF :

55

 


Le 06/04/2016 Les Echos du Touquet :

001

 


 

Le 17/02/2016 Le Journal de Montreuil :

 


Le 27/01/2016 Les Echos du Touquet :

001.jpg

001

 


Le 2/01/2016 La Voix du Nord : Corrida de Frévent

10898045_943777288968082_2482390702917149558_n


 

Le 19/12/2015 Twitter : gouter de Noel de l’Epeam

er

 

 


Le 5/12/2015 AFM Téléthon : l’EPEAM solidaire était aussi présente à Etaples et le Touquet


 

Le 23/09/2015 les Echos du Touquet :001

 


Le 12/08/2015 les Echos du Touquet :001

Le 15/07/2015 le journal de Montreuil :

Bravo à tous et en particulier à Monsieur Bar. L’intégration de Frédéric est bien la preuve que les enfants sont capables d’apprendre mais d’apprendre autrement.

11218617_1094235657272991_7204710241389670319_n

Le 16/06/2015 la voix du nord :

Patrick Gonet, président du Touquet Automobiles de Collection a présenté lundi le programme du défi du Caddy géant, qui sera reproduit avec 120 voitures de collection ou d’exception le 21 juin à l’hippodrome.

Pour tout le monde741766033_B975823255Z.1_20150616132757_000_GMN4MH5EG.3-0

Patrick Gonet insiste : « Cet événement est unique, il ne se reproduira plus » Organisé par les Rotary de Bruay-la-Buissière, du Touquet-Montreuil-Berck et du Touquet Canche-Authie, le défi du Caddy géant sera gratuit, ouvert à tous. « Chacun pourra apporter son panier repas pour un pique-nique géant et convivial. »

Au profit de l’EPEAM

L’école parentale pour enfants autistes du Montreuillois est une association. Au cours de la journée des tirelires circuleront et chacun pourra y déposer la somme qu’il souhaite. « Tout est proposé, rien n’est imposé », ajoute Patrick Gonet

Cathy Van Den Eede, présidente de l’EPEAM poursuit : « L’association a été créée il y a deux ans pour mutualiser les moyens financiers afin de prendre en charge huit enfants autistes. Deux sont en attente. Les enfants ont beaucoup progressé depuis. Récemment, ils ont intégré un centre de loisirs, accompagnés d’une psychologue et ils savent désormais lacer leurs souliers. Les dons servent à rémunérer les deux psychologues. Notre réussite dépend aussi du renouvellement des bénévoles. »

120 voitures, 100,86 mètres de long

Philippe Claye, adjoint du gouverneur du Rotary district 1520 et pilote de l’événement enchaîne : « La veille de l’événement, 40 lignes parallèles et 200 points seront tracés pour définir le Caddy. Le dimanche matin, il faudra une heure et demie pour positionner les 120 voitures. Elles porteront chacune un numéro afin qu’elles respectent leur emplacement. Le Touquet-Paris-Plage sera aussi écrit en lettres de 3 mètres de haut au travers du logo. »

Le programme du dimanche 21 juin

Rendez-vous à 10 h au Palais des congrès, parade à midi dans la rue Saint-Jean. Des enfants autistes monteront à bord des voitures décapotables. Vers 12 h 30, les 120 voitures se positionneront à l’hippodrome. Un parcours fléché guidera les visiteurs jusqu’au parking des Saules. L’accès s’effectuera par le parking des camping-cars, boulevard de la Canche. Entre 14 h et 15 h, Philippe Cotrel, président de la société hippique du Touquet, emmènera à bord de son hélicoptère un photographe pour immortaliser le grand défi du Caddy. Le fruit de la vente des photos et cartes postales sera reversé à l’EPEAM.

Appel aux propriétaires de voitures

Les personnes qui possèdent une voiture de collection de plus de 30 ans, une « youngtimer » (voiture de collection nouvelle génération) de 20 ans ou une voiture d’exception de type Ferrari, Porsche… peuvent participer à la silhouette en s’inscrivant auprès de Philippe Claye au 06 33 59 20 47 ou par mail : les.claye@orange.fr ou sur le site http://touquetautocolec.fr

http://www.lavoixdunord.fr/region/le-touquet-le-21-juin-a-l-hippodrome-120-voitures-ia36b49168n2889587

 Le 17/05/2015 la voix du nord :

Le musée du Touquet entre résolument dans l’art contemporain avec l’entrée de deux œuvres de l’artiste Peter Klasen. Ces acryliques énigmatiques ont été officiellement présentées samedi soir au public, avant qu’une vente aux enchères au profit des enfants autistes démarre en présence du maître.

Une vente aux enchères des deux bâches de présentation de l’exposition Klasen en 2013 a permis de récupérer plus de 2000 euros au profit des enfants autistes (EPEAM).

907014451_B975562903Z.1_20150517162947_000_GCV4GVK99.1-0

http://www.lavoixdunord.fr/region/le-touquet-les-oeuvres-de-peter-klasen-entrent-au-musee-ia36b49168n2831781

 Le 16/05/2015 la voix du nord :

Parmi les animations proposées ce samedi soir pour la nuit européenne des musées dans le Montreuillois, celles du Touquet retiennent l’attention. L’artiste Peter Klasen assistera à une vente aux enchères au musée.
<br /><br /> Peter Klasen, lors de sa venue à une exposition temporaire de ses oeuvres au musée du Touquet, en 2013.<br /><br />
Peter Klasen, le retour. Après une exposition temporaire réussie au musée de la station en 2013, l’artiste allemand est de retour ce samedi soir à l’occasion de la nuit européenne des musées.
Deux œuvres avec néon
Le retour de ce grand peintre et photographe, qui a notamment beaucoup travaillé sur les thèmes de l’enfermement et de l’univers concentrationnaire, a lieu à l’occasion de l’acquisition par la ville, pour un montant de 11850 € (l’artiste a consenti 50 % de réduction) de « Guet apens ». Cette acrylique sur toile exécutée en 2008 est dotée d’un néon et mesure 89 cm sur 116. Elle figure dans le catalogue de l’exposition de Perpignan de 2011. Peter Klasen offrira aussi officiellement une acrylique intitulée « Nightmare » et dotée également d’un néon. Un beau cadeau de l’artiste puisque ce tableau est estimé à environ 70 000 €. « D’une grande valeur muséale », selon la ville du Touquet, cette œuvre avait été présentée lors de la grande rétrospective au Tri Postal à Lille en 2009.
Au profit des enfants autistes
En fin de soirée, une vente aux enchères sera également organisée au profit de l’EPAM qui vient en aide aux enfants autistes. Les deux bâches PVC annonçant l’exposition Klasen au Touquet, contresignées par l’artiste, seront mises en vente.
– La présentation des œuvres débutera ce samedi soir à 21 h. La vente aux enchères commencera à 21 h 30. De 18 h à 19 h, ce samedi soir, l’entrée au musée sera gratuite.
– Le musée du Touquet est situé à l’angle des avenues du Golf et du Château. Tél : 03 21 05 62 62

http://www.lavoixdunord.fr/region/le-touquet-peter-klasen-offre-ce-samedi-soir-une-oeuvre-ia36b49168n2828306

Le 15/05/2015 la voix du nord :

Collecte pour les enfants autistes du Montreuillois : c’est reparti !
Pour la seconde année consécutive, les commerçants du Montreuillois participent à la collecte de dons en faveur de l’école parentale des enfants autistes du Montreuillois (ÉPEAM), située au Touquet1874018578_B975540519Z_1_20150514152025_000_GJ64GEKLK_1-0
Au total, ce sont ainsi 800 boîtes en forme de tirelire (notre photo) qui vous attendent aux comptoirs des boutiques du secteur participant à l’opération. Celle-ci durera jusqu’à fin août. Cathy Van Den Eede, présidente de l’ÉPEAM, rappelle que « l’année dernière, la collecte a permis de récolter 1 740 € pour l’association ». « Cela nous a donné la possibilité de rémunérer deux psychologues qui se partagent le temps de travail. Vingt bénévoles encadrent, par ailleurs, les huit enfants de la structure basée dans les locaux du centre social et culturel, avenue de Villemessant au Touquet. Tous les enfants ont ainsi fait des progrès en fonction des objectifs définis et personnalisés pour chacun d’entre eux. »

http://www.lavoixdunord.fr/region/collecte-pour-les-enfants-autistes-du-montreuillois-ia36b49168n2826006

Le 17/04/2015 Autisme infos 75 n°47

avec un article sur notre journée du 2 avril !

Autisme 75 INFOS n°47 – Avril 2015

Le 31 /03/2015 la voix du nord :

Il y a quelques semaines, Allison Gorin reçoit un courrier dans lequel elle apprend que sa fille, Flavie, une fillette handicapée de 12 ans, devra bientôt renoncer à sa place en internat à l’institut médico-éducatif Albert-Calmette (VDN du 18 février). Aujourd’hui, une autre maman réagit.
IMG_7313.JPG

« Cela fait trois ans qu’on se bat pour un centre pour les autistes, car aujourd’hui l’IME s’arrête à 12 ans pour les enfants autistes. Il n’y a rien après… Mais jamais, on a souhaité qu’il se fasse au détriment des enfants handicapés de l’institut Calmette. »

Car Cathy Van Den Eede, maman de Rémi, un petit garçon autiste de 10 ans et demi, est formelle : « Même au sein du conseil de vie sociale de l’IME (équivalent du conseil d’école dans un cursus « classique », NDLR), dont je suis vice-présidente, je n’ai entendu parler de ce courrier qui allait être envoyé aux familles des enfants polyhandicapés. » Elle entend bien dissiper tout malentendu. « Je pourrais ne voir que mon cas particulier et dire tant pis pour les autres. Après tout, un centre pour les autistes, c’est ce qu’on réclame depuis longtemps. Mais nous sommes tous parents d’enfants handicapés et je trouve ça injuste. »

C’est que cette maman étaploise, deux enfants et salariée de la fonction publique, sait trop ce qu’il en coûte de se battre au quotidien : pour trouver une place, pour préparer l’avenir de son enfant, pour le stimuler et le faire progresser… « Combien de parents sont épuisés et décident de mettre leur enfant en internat l’adolescence venue… Plus encore pour ceux dont l’enfant n’est pas du tout autonome… Dans un an et demi, Rémi aura 12 ans, et si rien n’existe après, je serais obligée d’arrêter de travailler. C’est le cas de nombreux parents et ça me révolte. Trois ou quatre autres enfants de l’IME seront concernés en 2016. »

Tout le monde est dans le même bateau pour elle, alors pas question de privilégier les uns au détriment des autres. « Il faut trouver une solution pour satisfaire polyhandicapés et autistes, et aussi pour ne pas déstabiliser les enfants qui, pour la plupart, arrivent déjà à l’âge délicat de l’adolescence. »

D’après Cathy Van Den Eede, si des discussions ne s’engagent pas avec la direction de l’établissement, elle ainsi que des parents d’enfants suivis par l’institut Calmette n’excluent pas de se fédérer pour agir.

Trois questions à Bruno Delattre, directeur de l’IDAC

Bruno Delattre s’explique sur la nouvelle orientation qu’il souhaite donner à la structure de Camiers. Le projet, tourné vers les autistes, ne verrait le jour qu’à moyen terme s’il se concrétise, soit entre 3 et 5 ans.

– Quel est ce projet de réorientation dans lequel semble s’engager l’IDAC ?

« Pour l’heure, rien n’est fixé. Nous réfléchissons à l’adaptation de la structure, pour qu’elle réponde aux besoins exprimés. Il n’est pas question de logique de rentabilité. Nous voulons accompagner un mouvement naturel. Aujourd’hui, nous ne recevons pas de demande pour des enfants polyhandicapés, alors que nous en avons beaucoup pour les autistes. Or, nous avons une structure capable d’accueillir un certain nombre d’enfants et qui n’est pas occupée autant qu’elle le devrait. »

– Quand pourrait-il voir le jour ?

« Il n’y a pas de calendrier. On est sur du moyen ou long terme, entre 3 et 5 ans. »

– Pourquoi les parents d’enfants polyhandicapés, qui pourraient ne plus être pris en charge, ont déjà reçu un courrier ?

« Parce qu’on a déjà créé un comité de pilotage en interne. Je ne voulais pas que les parents l’apprennent de façon détournée. Mais même si ça avançait bien, on ne pourrait pas déposer d’orientation à l’Agence régionale de santé avant la fin d’année. Sachant qu’après, il restera un long travail pour obtenir l’agrément. »

– Que va-t-il advenir des enfants polyhandicapés accueillis ?

« Plusieurs atteindront alors l’âge de fin de prise en charge et seront réorientés vers des structures pour adultes. D’autres seront rapprochés de leur famille. Mais je veux rassurer les parents : des solutions seront trouvées pour tous. Et si le travail mené ici avec les équipes est excellent, il existe les mêmes normes de qualité dans tous les établissements. Enfin, on s’engage à accompagner les enfants pour les préparer au changement. »

En chiffres

11 – La capacité d’accueil de l’internat des enfants polyhandicapés qui ne rentrent pas le week-end. Seuls six lits sont occupés, « par absence de demandes » selon le directeur.

11 – La capacité d’accueil de l’internat des enfants polyhandicapés qui rentrent le week-end chez eux, sachant que là aussi seules six places sont occupées.

8 – C’est la capacité d’accueil pour l’IME des enfants autistes (prise en charge à la journée sans internat jusqu’à 12 ans). Ici, la structure est complète.


untitledla

1_Annonce ouverture 17 sept 2013 1_Gouter de Noel Les Echos 1_Gouter de Noel VDN 1_Inauguration 22 sept 2013 VDN

1_Ouverture ecole 4 nov 2013 VDN

06112013

Article du 06/11/2013

Le 03/11/2013 un article en ligne sur le site de la voix du Nord: cliquez ici

20131002094327915
2 Octobre 2013
Article des « Echos du Touquet »

voix du nord.pdf

le 27/02/2013La Voix du Nord

les echos.pdf

le 27/02/2013Les Echos du Touquet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s